HC Rainer Büchner

FerAmour

Le fer, surtout ancien, rouillé et usagé, me passionne depuis longtemps.
Travailler le fer n'est pas facile. Je n'ai pas de forge et ne veux pas le forger.
Pour moi, le défi consiste à transformer un morceau brut et dur, en une figure qui ait du caractère, de lui donner une touche de douceur, et ainsi, faire vivre le métal.


C'est aussi un jeu de contraste entre le blanc et le noir, entre les parties qui brillent et celles, oxydées, plus sombres. La seule couleur qui demeure est l'ocre-marron de la rouille qui persiste sur certaines parties.


Ce challenge est captivant, voire même excitant, car je ne peux pas faire ce que je veux (comme avec l'argile par exemple). C'est le fer qui décide, et il se révèle être têtu et souvent récalcitrant.
Sa dureté reste toujours visible, mais la forme de l'objet peut la contrarier et l'adoucir.


 

D'origine allemande, né à Berlin, j'ai passé la plupart de ma vie en Bavière à Munich. Études à «l'Académie des Beaux Arts». Puis professeur et formateur d’éducation artistique. Je réside en France depuis 2010.

© 2014 - 2019 by Open Space. Tous droits réservés.  -  8, rue Garenne 34200 SÈTE  France