Eddie Morano 

Deux expressions réunies à la galerie Open Space :

la peinture et l'écriture.

Eddie Morano et Olivier Martinelli abordent ensemble Spartacus, pop, glamour et autres chimères.The (B)Abel & Caïn symphony.

Une exposition où l’écriture entre en résonance avec la peinture. Deux personnalités généreuses et passionnées.

Pour Eddie Morano, c'est la peinture. Le peintre sétois produit ses œuvres en s'appuyant sur des compositions géométriques délimitant l'espace des tableaux et sur un alphabet de base récurent (labyrinthe, damier, échelle, spirale,...) qui lui permettent d'exprimer une narration symbolique hors du temps.

C'est ainsi que passé, présent et futur se télescopent à travers le prisme d’œuvres majeures de l'Histoire de l'Art et par le traitement d'images photographiques du XXeme siècle qu'Eddie MORANO réinterprète en peinture pour en donner une version contemporaine.

L'écriture, c'est le domaine d'Olivier Martinelli. Selon lui, son écriture est celle d’un «travailleur acharné».

 

Un processus créatif plein d’ascèse et d’effort, qui donne à ses romans un aspect très abouti. Il émane de l’écriture d’Olivier Martinelli une sensualité si forte que sa prose semble presque toucher ses personnages.

L’aboutissement d’une heureuse rencontre, visible jusqu'au mercredi 25 juin 2016 à la galerie Open Space.

​​​​​

© 2014 - 2019 by Open Space. Tous droits réservés.  -  8, rue Garenne 34200 SÈTE  France