Maxima Brouillamini - inventaire imaginaire d'atelier avant rénovation


Un voyage dans le temps avec Alain Zarouati

Alain a commencé à dessiner très très jeune, si jeune, qu’une anecdote racontée par sa mère, sur ses débuts de plasticien, ne serait pas publiable…

Son vrai plaisir est dans l’atelier, au milieu d’une accumulation de papiers découpés, de boîtes en carton, de fils, de pigments, de crayons, d’un matériel pas forcément utile pour le projet en cours, mais apparemment, tout cela fait partie d’un tout à venir.

Pas d’à coup, de projets, d’expos, mais d’innombrables parties composant un ensemble, un souffle, des variations !


12 vues0 commentaire