SKIROS architectures pirates

Mathieu Reynès

Du 13 au 28 août 2022


L’exposition « Skyros, architectures pirates » est un arrêt sur image

d’un travail de recherche en cours mené par Mathieu Reynès, étudiant en master 2 à l’école d’architecture de Toulouse.

Cette étude s’inscrit dans la démarche de l’atelier « Extrême contemporain » initié et supervisé par Daniel Estevez (architecte dplg, ingénieur cnam, hdr).

L’étude de l’architecture de Skyros est pour moi une façon indirecte d’interroger la production de l’architecture en France. L’objectif n’est pas d’en tirer des leçons mais d’en observer les singularités. Ce choix a été guidé par mon intérêt pour les

architectures méditerranéennes et leurs habitants mais aussi par ma curiosité pour les traditions constructives, le renouvellement urbain, la cohésion sociale.


La relation de Skyros à la piraterie est multiple. C’est d’abord avec les pirates qu’ils font commerce mais c’est par la piraterie terrestre qu’ils s’enrichissent, allumant des feux pour faire échouer les bateaux et les piller. Les mats par exemple servent de poutres.



Puis c’est l’architecture de Skyros qui est « piratée ». D’une part Le Corbusier y trouve une source d’inspiration majeure (chaque maison possède déjà les prémices de certains principes structurant les appartements de la cité radieuse comme la mezzanine sur la cuisine, « sfa » en grec), et d’autre part le mobilier raffiné de l’île est exporté durant le vingtième siècle dans la Grèce et le monde entier.


C’est donc en pirate que j’ai quitté la ville. Je me suis demandé quelles en sont les richesses et je m’en suis emparé par le dessin, la photographie, l’écriture. Vous pourrez observer dans les documents exposés dans quelles mesures les codes esthétiques et fonctionnels nouveaux expriment en même temps une continuité et une rupture avec le patrimoine architectural local.


Mathieu Reynès.



Open Space galerie d'art associative

8, rue Garenne

34200 Sète

openspacesete(@)gmail.com - www.openspacesete.com


27 vues0 commentaire